BIG BAZAR

Ce matin, ambiance très animée à Espé : passage du « Tour de France ». Dès 9:30, les voisins installent des fauteuils en plastique à l’entrée de l’impasse pour être aux premières loges. Vers 10:30, défilé hyper bruyant, bariolé et rapide d’une centaine de voitures et camions publicitaires aux couleurs des grandes marques-sponsors avec distribution de gadgets à la volée. Donc, les enfants (et les adultes…) gesticulent et acclament à grands cris les autos qui passent et en récompense, ils reçoivent quelques menus butins qu’ils s’empressent de thésauriser dans des pochons : casquettes, fanions, porte-clés, échantillons de saucisson, stylos, bonbons, et en prime, ils ont même droit à un jet de Vittel à la lance à incendie, sympa, non ? Deux candidats remportent tous les suffrages : les dodoches vichy rose et blanc de « cochonou » et les paquets géants des volailles « gauloises », va savoir, cocorico !!! Pauvres bêtes…

À 12:30, déboulent enfin sous les applaudissements les rescapés de l’épreuve. Ça dure dix minutes environ, ils sont suivis par une caravane de breaks surmontés d’une centaine de vélos (de rechange ?) Le tout est intercalé de véhicules flambant neuf de la gendarmerie nationale et de la police, de motards aussi, dans leur tenue du dimanche, ah oui ! Un hélicoptère survole le tout.

Peu avant 13:00, le soufflé retombe et chacun retourne à sa télé, pour continuer à les regarder « en direct ». C’est ça, l’esprit français ?

Et moi, je me demande : à quoi ça sert ? Je me surprends à calculer les millions que représente cette mascarade, et s’ils servaient à améliorer l’ordinaire des gens ? À leur offrir des bonnes conditions de vie ? À les aider à prendre soin d’eux ? Et s’il suffisait de dire « stop » pour que ça s’arrête de prendre les gens pour des cons ?

PS : En allant donner les épluchures aux poules, j’ai trouvé ça, dans l’herbe ! Combien d’années pour que la terre digère ce bout de plastique ?

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.