Ce que m’inspire le grand débat national

PROPOSITIONS AU GOUVERNEMENT dans le cadre du « grand débat »

L’humanité dans son ensemble vit actuellement une phase de changement, voire de bouleversement intense, similaire à celle d’un accouchement. Notre pays n’y échappe pas, comme en témoignent les diverses manifestations de colère et de lassitude face aux injustices sociales. De ce chaos peut naître une nouvelle conscience, à nous de l’accompagner afin que cette transition soit moins douloureuse. Il s’agit de passer de l’ego au cœur, de la prévalence égoïste liée à la course au pouvoir et à l’argent aux valeurs d’entraide et de solidarité, de bienveillance et d’égalité de chances pour tous. C’est davantage une évolution des mentalités qu’un rafistolage d’un système à bout de souffle qui est nécessaire.

Voici les propositions qui, à mon avis, pourraient faciliter ce passage et réduire les violences :

POLITIQUE :

– Modifier la constitution de manière à ce qu’elle reflète vraiment le peuple français. Pour ce faire organiser dans chaque commune une consultation civique et nommer des représentants compétents et intègres pour l’élaborer.

– Que les élus soient de vrais représentants du peuple et non des technocrates issus de la haute bourgeoisie et inconscients des besoins réels des citoyens. Je propose qu’ils soient nommés par l’ensemble de leurs concitoyens, et non qu’ils se présentent, comme c’est le cas actuellement, ainsi, ce seront leurs qualités de sagesse, d’intégrité et de dévouement au bien commun qui seront des critères de choix et non leur appartenance à une classe dirigeante ou leur passage à l’ENA. Cela limiterait l’accès à des personnalités imbues de pouvoir ou pouvant s’offrir une campagne. Je suggère aussi un test psychologique approfondi pour chaque candidat et une garantie de probité.

FINANCES :

– Un contrôle strict des dépenses de l’état sur les budgets prévisionnels par une commission de sages. La somme de 29000€ de frais de maquillage pour un président vous semble-t-elle justifiée, ainsi que le gardiennage d’une maison secondaire appartenant à sa femme par des fonctionnaires qui seraient bien plus utiles ailleurs ?

– Je suggère de supprimer tous les salaires et avantages réservés aux anciens présidents, ministres etc. et de contrôler le bien-fondé des indemnités et avantages fournis aux parlementaires et sénateurs. Réviser à la baisse les rémunérations de tous les membres du gouvernement.

– Supprimer le budget « armes » et le verser à l’éducation et à la santé, par exemple.

– Rétablir l’impôt sur les grandes fortunes et empêcher la fuite des capitaux. Cesser de prendre aux pauvres pour donner aux riches. Justice et équité. Il y a assez de richesses pour tous.

ÉDUCA TION

– Choix de l’éducation donnée aux enfants. Des méthodes pédagogiques efficaces existent, prendre exemple sur la Finlande. Intégrer l’apprentissage de la communication bienveillante entre enfants, parents et enseignants. Des cantines bio et locales. Des horaires respectueux du rythme biologique des enfants. Apprentissages manuels et écologiques dès le primaire. Vivre ensemble, dans le respect des cultures différentes. Créer une « école de la parentalité » afin d’accompagner les jeunes parents avec la possibilité d’un congé parental jusqu’à 3 ans.

SANTÉ

– Promouvoir la naissance naturelle, à la maison, chaque fois que c’est possible. Accompagner les parents dans ce choix. Cela libère des places à l’hopital et resitue la naissance dans son contexte : un événement naturel et non une maladie.

– Liberté de choix vaccinaux. Cesser de prôner la nécessité des vaccins, leur innocuité n’a jamais été prouvée, notamment dans le cas des vaccins associés, responsables de l’autisme ou de graves séquelles. Agir au cas par cas, et non par obligation, pour alimenter l’industrie pharmaceutique.

– Prévention et éducation à la santé naturelle, ce qui fera faire des économies substantielles à la Sécurité Sociale, à cause de l’abus des médicaments. Par exemple, ma voisine de 95 ans se voit prescrire une liste de 14 médicaments tous plus chers les uns que les autres et elle a subi une série d’opérations parfaitement inutiles.

– Légaliser le cannabis sans THC à usage thérapeutique.
– Pénaliser le tabac et l’alcool et encourager la prévention et l’arrêt. SOCIAL
– Généraliser le Revenu Universel de Base pour tout citoyen né en France.

– Gratuité des produits de première nécessité pour les personnes en précarité, mise à disposition dans chaque commune de logements gratuits financés par un travail associatif des personnes au chômage et de lieux dédiés à la culture de fruits et légumes collectifs, ainsi que des poulaillers.

– Accession à la propriété en réquisitionnant et en recyclant des logements inoccupés.

– Favoriser le lien social intergénérationnel par diverses activités (jardinage, jeux etc.) où les personnes retraitées pourraient partager leur savoir-faire.

– Fêtes multi-culturelles et échanges linguistiques entre les communautés. TRANSPORTS

– Mise à disposition dans chaque commune de véhicules électriques et lignes sécurisées d’auto-stop gratuit qui favorisent le lien social et rompent l’isolement, surtout en zone rurale.

– Supprimer tous les radars. Ils sont totalement inefficaces et ne servent qu’à engraisser certains proches du gouvernement. Investir cet argent dans la prévention et l’éducation aux risques liés à la consommation d’alcool et à la conduite dangereuse. Effectuer un contrôle régulier des conducteurs de plus de 70 ans. Responsabiliser au lieu de réprimer et racketter !

– Utiliser la limitation de vitesse au cas par cas et non de façon généralisée, s’en référer à l’expérience du terrain des usagers et des élus de chaque département. Supprimer le 80km/h abusif et le remplacer par une étude et des travaux visant à corriger la dangerosité de certains sites et tronçons de route.

SÉCURITÉ

– Je propose que les policiers et les gendarmes soient formés à la communication non-violente, au combat genre self-défense et soient désarmés. Les armes létales seront remplacées par des ampoules anesthésiantes, comme pour les animaux. En effet, ils montreront ainsi l’exemple et seront beaucoup moins stressés s’ils ne blessent ni ne tuent leurs compatriotes (voir le taux de suicides important chez eux). Ils pourraient s’occuper de la prévention et de l’éducation par le sport dans les quartiers défavorisés.

– Cesser la soi-disant lutte anti-terroriste, créée de toutes pièces et générant une psychose collective. En quelques années, le nombre d’attentats a dramatiquement augmenté. Plus on lutte contre le mal, plus il se renforce ! C’est une escalade de violence et la seule façon de la stopper, c’est de cesser de la nourrir. Là encore, il est facile avec les réseaux sociaux de détecter les agissements de djihadistes ou groupuscules armés.

– Mettre en place des réseaux de soutien aux adultes et enfants victimes de violences familiales, avec un accueil sécurisé.

Seules, l’écoute et la bienveillance peuvent vaincre la peur et la violence. Et cela commence dès la naissance et l’apprentissage du respect mutuel.

DIVERS

– Supprimer l’heure d’été. Revenir à l’heure légale (GT + 1) pour vivre en accord avec le rythme naturel des saisons.

– Mettre les produits Bio au prix du non-bio. Pour cela, réduire le taux de TVA, le Bio étant considéré comme un produit de luxe taxé à 20%. Favoriser la reconversion des producteurs locaux. Favoriser la qualité au lieu de la quantité.

– Légaliser les graines artisanales, non produites par de grands trusts. Revenir à une plus grande biodiversité.

– Confier aux mères de famille la gestion des communes, elles savent faire cela. – Alléger les charges sociales des entrepreneurs.
– Supprimer le dispositif Linky, qui a prouvé sa nocivité et son inefficacité.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.