SANTÉ !

L’hyperphagie, la boulimie, les régimes yoyo, la plupart des déséquilibres liées à l’alimentation sont dus à un déficit d’assimilation des nutriments et à l’auto-intoxication qui ont pour cause l’accumulation de déchets dans les intestins. Cela rend difficile, voire impossible, l’absorption des nutriments nécessaires à l’organisme, ainsi que la production d’hormones telles que la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et autres acides aminés qui régulent l’humeur.

Ces troubles du comportement, compulsifs, addictifs, obsessionnels ont donc une origine première organique, avant d’être mentale.

Leur aspect compulsif génère un sentiment de honte, d’humiliation, une baisse d’estime de soi, car ils échappent à la volonté et sont incontrôlables. La personne qui en est atteinte se sent sale et honteuse, « nulle ».

Si ce n’est pas traité par un rééquilibrage de l’hygiène intestinale par des lavements, des purges, des séances d’hydrothérapie du colon, des jus frais, une alimentation saine, les symptômes s’aggravent et finissent par devenir chroniques : fatigue, épuisement, crises d’épilepsie, temps de sommeil importants, insomnies, dépression, surpoids, obésité, douleurs articulaires et dorsales, autosabotage, automutilations (piercing, tatouage, scarifications etc.)

Pour mettre un terme à ce processus d’autodestruction, un remède, une solution simple : nettoyer l’intestin, siège de la prolifération des fermentations et empoisonnement du sang par la lymphe.

C’est le premier geste préventif qui a été oublié par notre société surconsommatrice.

Nos grands’mères savaient que lorsqu’un enfant était grognon, qu’ils mangeait sans arrêt des sucreries, c’est qu’il avait probablement des vers, et elles lui donnaient du « vermifuge Lune » qui avait l’apparence d’une tablette de chocolat. Après une bonne diarrhée, le lendemain, il se portait comme un charme !

Nous avons en fait oublié que pour bien fonctionner, notre précieux corps avait aussi besoin d’éliminer ses déchets toxiques.

La Nature, dans son intelligence, a tout prévu, sauf l’abus de substances impossibles à digérer : sucre raffiné, blé modifié, excès de toutes sortes, produits chimiques. D’où la nécessité de lui donner un coup de pouce de  temps en temps.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.